La quête des derniers rayons de soleil rasant les cimes est une véritable course contre la montre. En avril, dès 17 heures, l'astre du jour entame sa descente derrière les contreforts du massif vosgien. L'ombre progresse très vite, et les flambeaux des arbres en fleurs s'éteignent les uns après les autres. Les printemps se succèdent, mais rarement les décors sont les mêmes aux mêmes endroits.